Lifestyle

Comment pirater des comptes Facebook sans mot de passe en 2023


Dans un monde de plus en plus interconnecté où la confidentialité et la sécurité sont primordiales, les applications mobiles comme xMobi et Spynger ont fait sourciller en raison de leurs affirmations audacieuses selon lesquelles elles pourraient espionner les téléphones portables d’autres personnes.

Ces applications offrent des fonctionnalités, notamment des outils de piratage de compte Facebook, avec des taux de réussite impressionnants.

Dans cet article, nous examinerons ces applications, leurs fonctionnalités et méthodes alternatives pour vous aider à apprendre à pirater des comptes Facebook sans mot de passe.

Comment pirater des comptes Facebook sans mot de passe

Voici quelques-unes des meilleures méthodes.

1. Outils de piratage

xMobi

xMobi est une application mobile qui fait des déclarations audacieuses sur ses capacités, notamment la possibilité d’espionner les téléphones portables d’autres personnes.

Parmi ses fonctionnalités, il existe un outil permettant de pirater des comptes Facebook sans mot de passe, avec un taux de réussite de 99%, selon les créateurs de l’application.

>> Obtenez xMobi GRATUITEMENT <<

Pour utiliser cet outil, les utilisateurs doivent saisir le nom d’utilisateur Facebook de leur cible, et l’application génère ensuite le mot de passe associé.

Il est important de noter que cette méthode n’est efficace que lorsque la personne ciblée utilise activement Facebook.

En cas de succès, l’utilisateur peut accéder au profil Facebook de la cible, y compris ses publications et commentaires.

Cependant, les utilisateurs doivent comprendre qu’ils n’ont pas besoin d’installer xMobi sur le téléphone de la cible s’ils souhaitent uniquement accéder à Facebook et Messenger.

Il suffit d’avoir le nom d’utilisateur ou le mot de passe de la cible pour utiliser l’outil de piratage.

De plus, xMobi fournit une autre application qui peut être installée sur le téléphone de la cible, permettant d’accéder à tous ses comptes de réseaux sociaux, journaux téléphoniques et messages SMS.

A lire aussi :  Quel Coupe faire avec cheveux Mi-long ?

Tours

Spynger Piratage Facebook

Spynger est une autre application mobile qui fonctionne dans un contexte similaire à xMobi.

Comme xMobi, Spynger prétend également permettre aux utilisateurs d’espionner les téléphones mobiles d’autres personnes, offrant une gamme de fonctionnalités conçues à cet effet.

>> Obtenez Spynger GRATUITEMENT <<

L’une des fonctionnalités les plus remarquables de Spynger est son outil de piratage de compte Facebook, présenté comme étant très efficace.

Les développeurs de l’application affirment que cet outil peut pirater avec succès des comptes Facebook sans mot de passe dans un pourcentage important de cas, un peu comme le prétend le taux de réussite de 99 % de xMobi.

Pour utiliser l’outil de piratage Facebook de Spynger, les utilisateurs doivent généralement saisir le nom d’utilisateur Facebook de leur cible.

L’application tente ensuite de générer le mot de passe associé, permettant d’accéder au profil Facebook de la cible, y compris ses publications et commentaires.

Toutefois, cette méthode dépend du fait que la personne cible utilise activement Facebook lors de la tentative de piratage.

Comme xMobi, Spynger propose également une option alternative pour les utilisateurs qui souhaitent uniquement accéder à Facebook et Messenger sans installer l’application sur le téléphone cible.

Connaître le nom d’utilisateur ou le mot de passe de la cible est généralement suffisant pour utiliser l’outil de piratage.

De plus, Spynger fournit une suite complète de fonctionnalités, notamment une application installée sur le téléphone de la cible, donnant accès à ses comptes de réseaux sociaux, ses journaux téléphoniques et ses messages SMS.

2. Phishing

Le phishing est une astuce que les pirates utilisent souvent pour accéder aux comptes Facebook des personnes sans mot de passe.

Pour ce faire, ils envoient de faux e-mails qui semblent provenir de Facebook.

Ces e-mails tentent de vous inciter à leur donner vos informations personnelles ou à cliquer sur les mauvais liens.

Les e-mails de phishing peuvent prétendre être toutes sortes de choses, comme de fausses demandes d’amis, des messages ou des avertissements concernant votre compte.

Pour rester en sécurité, soyez toujours prudent lorsque vous recevez des e-mails qui semblent provenir de Facebook.

Assurez-vous qu’ils proviennent de Facebook avant de cliquer sur quoi que ce soit ou de partager vos informations.

3. Enregistrement de frappe

Enregistreur de frappe

Le keylogging, c’est lorsqu’un programme sournois enregistre secrètement les touches sur lesquelles vous appuyez sur votre clavier.

A lire aussi :  Identifier le narcissique secret parmi votre personnel

Cela peut être un problème car si quelqu’un met la main sur ce que vous tapez, il pourrait découvrir votre mot de passe Facebook et accéder à votre compte.

Même si vous êtes connecté à Facebook, ce programme peut enregistrer tout ce que vous tapez, comme les publications et les messages.

Bien qu’installer ce type de programme à distance soit difficile, les pirates peuvent utiliser de petits appareils comme des clés USB pour le mettre sur votre ordinateur à votre insu.

4. L’astuce « Mot de passe oublié »

Vous pouvez utiliser la fonction « Mot de passe oublié » sur la page de connexion Facebook pour accéder au compte de quelqu’un si vous en savez un peu plus.

Voici comment cela fonctionne : accédez à la page de connexion Facebook et cliquez sur « Mot de passe oublié ».

Ensuite, choisissez « Ne plus y avoir accès » et saisissez l’adresse e-mail de la personne.

Vous recevrez un e-mail avec un lien pour réinitialiser le mot de passe.

Si vous connaissez les réponses de la personne aux questions de sécurité, vous pouvez les utiliser pour réinitialiser le mot de passe.

Ou vous pouvez sélectionner « Récupérer le compte avec des amis » et demander à l’un de ses amis un code pour réinitialiser le mot de passe.

Mais il existe un risque que la personne obtienne le lien de réinitialisation du mot de passe avant vous, vous devez donc agir rapidement.

Cette méthode semble simple, mais elle n’est pas infaillible.

5. Utilisation des cookies

Cookies du site Web

Certains cybercriminels intelligents peuvent utiliser des cookies pour se faufiler dans le compte Facebook de quelqu’un.

Les cookies sont comme de petits rappels qui vous permettent de rester connecté à Facebook.

Obtenir ces cookies peut être délicat, mais c’est faisable.

Les pirates peuvent envoyer de faux liens, effectuer des recherches sur l’ordinateur d’une personne ou utiliser un réseau Wi-Fi public non sécurisé pour obtenir ces cookies.

Une fois qu’ils les ont, ils peuvent modifier rapidement le mot de passe pendant que la personne est toujours connectée et prendre le contrôle du compte.

Questions fréquemment posées

Comment fonctionnent les outils de piratage Facebook de xMobi et Spynger ?

Les outils de piratage Facebook de xMobi et Spynger exigent que les utilisateurs saisissent le nom d’utilisateur Facebook de la cible.

A lire aussi :  Découvrez 30 sites Web spectaculaires qui récompensent votre effort d'écriture

Les applications tentent ensuite de générer le mot de passe associé.

Cette méthode est efficace lorsque la personne cible utilise activement Facebook.

Les utilisateurs peuvent accéder au profil Facebook de la cible, y compris les publications et les commentaires, en cas de succès.

Les utilisateurs peuvent également accéder à Facebook et Messenger sans installer l’application sur le téléphone de la cible s’ils disposent du nom d’utilisateur ou du mot de passe de la cible.

L’utilisation de xMobi et Spynger est-elle légale ?

La légalité de l’utilisation de ces applications dépend de la juridiction et de l’intention derrière leur utilisation.

Même si certaines personnes peuvent les utiliser à des fins légitimes, comme surveiller les activités en ligne de leurs enfants, leur utilisation à des fins malveillantes, comme envahir la vie privée d’une personne ou commettre un vol d’identité, est illégale dans de nombreux endroits.

Comment se protéger des tentatives de piratage de Facebook ?

Pour se protéger contre les tentatives de piratage de Facebook, les utilisateurs doivent être prudents quant aux informations qu’ils partagent en ligne.

Activez l’authentification à deux facteurs sur votre compte Facebook, changez régulièrement votre mot de passe et méfiez-vous des e-mails ou messages suspects.

Soyez prudent lorsque vous téléchargez des applications ou cliquez sur des liens provenant de sources inconnues.

Conclusion

Les applications mobiles telles que xMobi et Spynger sont devenues des outils polyvalents qui aident les utilisateurs à protéger leurs actifs numériques, à surveiller les activités en ligne de leurs proches et à garantir un environnement en ligne plus sûr.

Ces applications offrent une gamme de fonctionnalités, notamment des outils de surveillance des comptes Facebook, qui peuvent être incroyablement utiles lorsqu’elles sont utilisées de manière responsable et éthique.

xMobi et Spynger permettent aux utilisateurs de garder un œil vigilant sur leurs comptes de réseaux sociaux et leurs téléphones mobiles, offrant ainsi un moyen pratique d’assurer leur sécurité numérique.

Ces outils peuvent jouer un rôle déterminant dans la protection de votre présence en ligne, vous permettant d’identifier toute vulnérabilité potentielle et de prendre des mesures rapides pour y remédier, et vous aider à apprendre à pirater des comptes Facebook sans mot de passe.