Lifestyle

Conservation des données en 2023 : quelles mesures sont essentielles


Ce n’est pas une nouveauté : les pratiques de conservation des données ont énormément changé au cours des dernières décennies. Désormais, les entreprises, les gouvernements et les organisations du monde entier s’appuient davantage sur en ligne données pour fonctionner correctement. La demande de procédures de gestion de données efficaces et de pointe n’a jamais été aussi forte en raison du volume croissant de données traitées et générées.

Cela soulève la question de savoir comment gérer de manière adéquate la gestion et la sécurité des données. Notre article vise à informer les organisations, les experts informatiques et les administrateurs de données sur les dernières pratiques cruciales de conservation des données qui seront pertinentes à partir de 2023.

Classification et organisation des données

Comprendre la nature de vos données vous aidera à mettre en œuvre les mesures de conservation des données appropriées pour votre confort et votre sécurité. La meilleure façon de commencer est de classer les données en fonction de leur sensibilité et de leur importance.

Vous n’êtes pas censé protéger les données sensibles avec les mêmes mesures de sécurité que les données accessibles publiquement à tout le monde. Les données appartiennent généralement à l’une des catégories suivantes :

  • Données publiques: Informations qui peuvent être partagées ouvertement.
  • Données internes: Information réservée à un usage interne uniquement.
  • Données confidentielles: Informations sensibles qui pourraient nuire à l’organisation si elles étaient divulguées.
  • Données réglementées: Informations soumises à des contrôles légaux ou réglementaires.

Pratiques essentielles de gestion des données pour 2023

Audits réguliers des données

Vous ne pouvez pas protéger quelque chose que vous ne connaissez pas ou ne comprenez pas. Grâce à des audits réguliers des données, vous saurez quelles données vous détenez, où elles sont stockées et qui y a accès. Les audits peuvent identifier les données redondantes, obsolètes ou triviales (ROT) qui peuvent être supprimées en toute sécurité, réduisant ainsi les coûts de stockage et l’exposition potentielle aux risques. Cela vous aidera également à catégoriser les données restantes, vous permettant ainsi de donner la priorité à la sécurité des données non publiques.

A lire aussi :  Explorer le rôle du Big Data dans le trading

Stockage cloud – une approche contemporaine de la gestion des données

Les solutions de stockage cloud sont devenues la pierre angulaire de la gestion moderne des données. La sécurité en est l’une des principales raisons. Les principaux fournisseurs de cloud investissent massivement dans des mesures de sécurité de pointe, du cryptage avancé à la surveillance des menaces par des équipes de sécurité dédiées. Cela dépasse souvent la sécurité que les organisations individuelles peuvent mettre en œuvre sur site.

Parmi les autres raisons pour lesquelles vous devriez envisager des solutions cloud, citons :

  • Évolutivité: Le stockage cloud permet aux entreprises d’augmenter ou de réduire leur capacité de stockage en fonction de leurs besoins de stockage, ce qui signifie qu’elles ne paient que pour ce qu’elles utilisent.
  • Accessibilité: Les solutions de stockage cloud rendent les données accessibles depuis n’importe où avec une connexion Internet, facilitant le travail à distance et la collaboration mondiale.
  • Redondance des données: Les fournisseurs de stockage cloud sécurisé stockent les données dans plusieurs centres de données. Si un centre tombe en panne, les données peuvent être rapidement récupérées depuis un autre, garantissant ainsi la continuité des activités.
  • Intégration avec des outils modernes: Les solutions de stockage cloud sécurisées les plus avancées s’intègrent de manière transparente aux outils et applications professionnels les plus courants, rationalisant les flux de travail et améliorant l’efficacité.

Cryptage des données

Le chiffrement des données au repos et en transit garantit que même en cas de violation, les données restent illisibles pour les entités non autorisées. Les normes de chiffrement avancées (AES) et l’infrastructure à clé publique (PKI) comptent parmi les principales méthodes de chiffrement en 2023.

A lire aussi :  Quelle assurance responsabilité civile professionnelle ?

Un autre développement que les entreprises doivent suivre est l’évolution de l’informatique quantique, car il existe un besoin croissant de méthodes de chiffrement résistantes aux quantiques. Les organisations doivent se tenir informées de ces avancées pour garantir que leur cryptage reste incassable, car les anciennes mesures pourraient ne plus convenir au monde quantique.

Sauvegardes et tests réguliers

La perte de données, qu’elle soit due à une erreur humaine, à des cyberattaques ou à des catastrophes naturelles, peut être extrêmement préjudiciable tant pour les particuliers que pour les entreprises. Des sauvegardes régulières garantissent la récupération des données dans de tels événements. De plus, testez régulièrement les systèmes de sauvegarde pour vous assurer qu’ils fonctionnent efficacement en cas de besoin.

Au-delà des simples sauvegardes, il est crucial d’avoir une stratégie de sauvegarde diversifiée. Une stratégie de sauvegarde comprend des sauvegardes hors site, des sauvegardes dans le cloud et même des sauvegardes isolées pour se protéger contre divers types de menaces. La règle 3-2-1 pour les sauvegardes est une façon simple et pratique de voir les choses.

Politiques de conservation des données

Toutes les données ne doivent pas nécessairement être conservées indéfiniment. Mettez en œuvre des politiques claires de conservation des données qui dictent la durée pendant laquelle les données doivent être stockées et quand elles doivent être supprimées ou archivées. Cela permet non seulement d’économiser des coûts de stockage, mais réduit également les risques juridiques potentiels.

Il est essentiel de réexaminer et de mettre à jour régulièrement ces politiques, en particulier compte tenu des lois et réglementations en constante évolution sur la confidentialité des données. Une politique obsolète peut conduire par inadvertance à la non-conformité.

A lire aussi :  Services d'externalisation courants qui peuvent aider votre startup à se développer

Entrainement d’employé

L’erreur humaine est la première cause d’incidents de sécurité. Formez régulièrement les employés aux meilleures pratiques de traitement des données, à l’importance des mots de passe forts, à la reconnaissance des tentatives de phishing et aux protocoles à suivre en cas de violation présumée.

Une façon d’encourager une approche plus proactive de la cybersécurité au sein de l’organisation consiste à favoriser une culture de sensibilisation. Cela implique d’encourager les employés à signaler les activités suspectes et de s’assurer qu’ils disposent des outils et des connaissances nécessaires pour protéger l’organisation et eux-mêmes. Les outils utiles peuvent inclure des gestionnaires de mots de passe qui aident à générer des mots de passe réellement sécurisés et des VPN pour crypter l’adresse IP lorsque vous ne travaillez pas au bureau.

Conclusion

Alors que les données continuent de jouer un rôle central dans la prise de décision, les opérations et la stratégie, leur gestion ne peut être une réflexion après coup. Grâce à des pratiques robustes de gestion des données et en tirant parti de la puissance des solutions de stockage cloud, les entreprises peuvent garantir que leurs données restent sécurisées et accessibles.

Pour le reste de l’année et au-delà, les organisations doivent prêter une attention particulière aux développements tels que l’informatique quantique afin de comprendre ce qu’elles doivent faire pour évoluer face aux menaces.