Lifestyle

L’essor du micro mineur Bitcoin


Le minage de Bitcoin, le processus par lequel de nouvelles pièces sont créées et les transactions sont vérifiées, a longtemps été un sujet quelque peu controversé. L’une des principales raisons est l’empreinte carbone considérable associée au processus, les militants du climat affirmant que les crypto-monnaies sont fondamentalement non durables pour cette raison. Le marché a connu un effondrement considérable en 2022, et même si les choses semblaient s’améliorer cette année, il semble maintenant que le marché baissier ait repris du poil de la bête.

Pourtant, de nombreux investisseurs sont restés dévoués au BTC, continuant à chercher comment acheter du Bitcoin sur des bourses comme Binance et ajoutez les pièces à leurs portefeuilles. Compte tenu de la volatilité de l’environnement cryptographique, nombreux sont ceux qui se sont complètement tournés vers le hodling, décidant que la spéculation et la détention à court terme sont susceptibles d’entraîner plus de dommages financiers et de pertes en capital que de bien.

Micro-exploitation minière

Selon certains analystes, les dispositifs de micro-minage Bitcoin peuvent être interprétés comme une prise de position contre ce qu’ils considèrent comme les seuls défauts, l’exclusivité et le secret du minage traditionnel. Les micro-appareils sont souvent au format de poche et open source, ce qui signifie que les acheteurs disposent d’un appareil déjà entièrement assemblé et facilement disponible. Ceux qui le préfèrent peuvent également opter pour un kit de bricolage pour leur permettre de se lancer dans le minage de Bitcoin en solo.

Cependant, les développeurs ont déjà expliqué qu’il est peu probable que les utilisateurs réalisent des bénéfices importants, mais qu’il s’agit néanmoins d’une étape essentielle pour rendre l’industrie plus accessible à un plus large éventail de personnes. Avec une moyenne d’environ cinquante kilohashes par seconde, les utilisateurs peuvent gagner seulement 3 $. Contrairement au code source de BTC, toutes les plates-formes minières ASIC bien connues ont été fabriquées pour être à source fermée. Cela a limité l’offre aux entités commerciales, car le secret maintient cet élément matériel, sans doute le plus important de l’écosystème Bitcoin, hors de portée de la plupart.

A lire aussi :  Les meilleurs endroits à visiter avec des enfants à New York et dans ses environs

Les recherches montrent que plus de 35 % du taux de hachage BTC provient des États-Unis, 18,1 % du Kazakhstan, 11,2 % de Russie et 9,6 % du Canada. Avec le développement de nouveaux appareils, le marché peut être plus ouvert à tous. Étant donné que l’idée principale des crypto-monnaies est de créer un environnement juste et transparent, il peut sembler un peu étrange qu’il existe encore des domaines au sein de l’écosystème lui-même qui ne correspondent pas à cette description.

En ce sens, alors que les ingénieurs s’efforcent de rendre le minage portable plus efficace, nombreux sont ceux qui affirment que l’utilisation de ces appareils n’est pas en premier lieu une question de profit, mais plutôt le fait de devenir une partie active de la communauté.

IA

L’intelligence artificielle fait l’objet de vifs débats depuis le début de l’année 2023, lorsque la sortie de nouveaux programmes et algorithmes a divisé les gens en deux groupes. D’un côté, il y a ceux qui attendent avec impatience toutes les nouveautés dans ce domaine et croient que l’intelligence artificielle est la clé d’un avenir meilleur. D’un autre côté, certains sont plus sceptiques, estimant que l’IA peut faire plus de mal que de bien, surtout si elle n’est pas utilisée de manière appropriée. L’une des principales préoccupations est qu’elles devraient être remplacées par l’intelligence artificielle au cours des deux prochaines années. Le Forum économique mondial estime désormais qu’environ 85 millions d’emplois pourraient disparaître à cause de l’introduction de l’IA.

Les violations de la vie privée constituent un autre problème puisque l’intelligence artificielle pourrait être utilisée à cette fin. Étant donné que les systèmes nécessitent traditionnellement d’énormes quantités de données, les algorithmes peuvent être utilisés à des fins peu recommandables telles que la surveillance ou le vol d’identité. Pour aller plus loin, beaucoup ont discuté de l’éventuelle imprévisibilité de la technologie de l’intelligence artificielle, ainsi que de la possibilité qu’elle puisse éventuellement plonger dans la singularité. Les organisations de cryptographie ont également commencé à être plus attentives à ce secteur, car la possibilité d’escroqueries plus sophistiquées générées par l’IA s’accompagne d’une menace existentielle pour la finance numérique.

A lire aussi :  Comment choisir un transport maritime fiable

Les pirates peuvent accéder à des outils qui leur permettent d’exécuter des attaques en masse, car l’intelligence artificielle peut les rendre beaucoup plus convaincants lorsqu’ils tentent de persuader des victimes modestes de se lancer dans des escroqueries. Cela signifie que le taux de réussite de ces attaques est plus élevé, ce qui est destructeur pour les plateformes et les utilisateurs ciblés. Certains n’ont pas non plus besoin de savoir grand-chose sur l’écriture de codes puisque l’intelligence artificielle peut le faire à leur place beaucoup plus rapidement. L’échelle à laquelle les attaques peuvent être exécutées est bien plus grande que par le passé.

Se préparer à ce type d’événement est assez délicat et, en règle générale, il semble que la meilleure chose à faire soit de tout vérifier et de former les membres de l’entreprise à plus de vigilance.

Chauffage domestique Bitcoin

Alors que l’on s’intéresse de plus en plus à la protection de l’environnement et à la réduction des effets du changement climatique, de plus en plus de mineurs ont commencé à envisager d’utiliser l’énergie résultant du processus de manière plus créative. Par exemple, il a été révélé qu’un mineur de Bitcoin utilisait la chaleur perdue d’un échangeur de chaleur et d’ASICS pour maintenir sa piscine à la température idéale afin que ses enfants puissent nager quelle que soit la saison. Il existe plusieurs autres applications domestiques, notamment le chauffage des pièces à vivre. Les lieux de travail peuvent également utiliser la chaleur perdue dans les bureaux.

Business Cat, un Bitcoiner, a montré que l’utilisation de la chaleur dégagée par l’exploitation minière peut également être utilisée pour la cuisine, en particulier pour faire de la viande séchée. Compte tenu de l’abondance d’air sec et chauffé, l’exploitation minière peut devenir une partie du processus de salaison de la viande. De cette façon, les mineurs de Bitcoin peuvent également devenir de meilleurs chefs. Une société minière norvégienne de Bitcoin, alimentée à 100 % par l’énergie hydroélectrique, utilise la chaleur générée pour sécher les bûches humides d’une scierie.

A lire aussi :  Les cabinets d’avocats devraient-ils utiliser des publicités PPC tout en payant pour le référencement ? Équilibrer les stratégies de marketing numérique

Seul l’excès de chaleur du centre de données est utilisé et le processus a été salué comme une réussite environnementale. Utiliser l’énergie de cette manière aide les industries locales à prospérer et fournit un cas d’utilisation réel d’une énergie qui autrement serait gaspillée. Un mineur amoureux des grands espaces a pu utiliser ses appareils pour réchauffer le chauffage au gaz cassé de sa caravane. Sa caravane utilise également des panneaux solaires pour générer de l’énergie, ce qui signifie que toute l’énergie est entièrement renouvelable.

Le marché de la cryptographie est encore relativement nouveau mais a accompli beaucoup de choses en une période limitée. Bien qu’il y ait encore des obstacles sur la route, il est certain que Bitcoin est là pour rester.